Assemblée générale des parents du 5 septembre 2017 - Discours de M. Geulette, directeur

September 6, 2017

Chers parents, mesdames, messieurs,

 

Je vous souhaite tout d’abord la bienvenue au théâtre Saint-Michel pour cette assemblée générale de rentrée de l’école primaire.

 

Plusieurs nouveautés jalonneront cette année scolaire, qui s’annonce riche et intense.

 

Vous avez fait le choix d’inscrire votre enfant dans une école catholique jésuite. Le réseau jésuite belge francophone se compose de 10 écoles qui organisent l’enseignement fondamental, primaire et secondaire. Ces écoles touchent un peu moins de 13 mille élèves, toutes sections confondues.

Un peu moins de 13 mille élèves, leurs enseignants et directions qui vont tous être sensibilisés pour promouvoir ensuite un thème pastoral commun. C’est la première nouveauté : écoles maternelles, primaires ou secondaires du réseau francophone jésuite ont un thème pastoral commun : l’a priori favorable.

 

Une autre nouveauté : de nouveaux visages. Nous accueillons plus d’une centaine de nouvelles familles cette année encore au sein de l’école primaire du centre scolaire Saint-Michel. 134 nouveaux élèves que nous avons accueillis lors de la visite du mois de mai dernier ou du mois d’août, mais surtout, qui ont été accueillis et encadrés par leurs pairs dès le premier jour de la rentrée. Ce parrainage se poursuit encore cette semaine grâce à l’attention de tous les enseignants et des élèves plus anciens.

 

De nouveaux visages également sont apparus parmi les enseignants, dans les fonctions de polyvalence-aide pédagogique ou de titulariat.

 

Une nouvelle volonté de l’école aussi est née. Celle de vouloir encore mieux répondre présent au public scolaire d’aujourd’hui, en pleine mutation. Une des réponses données est née suite à un travail de réflexion, toujours en cours, mené par l’équipe pédagogique. Des procédés de différenciation sont mis en place cette année dans bon nombre de classe. Cette fameuse différenciation dont on parle depuis le décret Missions de 1997 (oui, 20 ans !), renforcée par le récent « Pacte pour un enseignement d’Excellence », la différenciation, disais-je, n’est donc pas neuve. Elle est appliquée dans les classes, de différentes manières, depuis longtemps déjà. L’on sait depuis longtemps qu’aucun élève n’apprend de la même manière la même chose en même temps. Ce qui est nouveau, en revanche, c’est qu’un procédé, une manière de faire concrète pour proposer la différenciation, devient de plus en plus semblable à travers les classes de l’école primaire. Ce serait un comble en parlant de différenciation qu’une méthode soit, doive être appliquée à la lettre par tout le monde, en même temps. La différenciation mise en place avec les élèves a également toute sa place au niveau des enseignants. Beaucoup s’y mettent, après réflexions, après relecture, d’autres observent encore et y réfléchissent, mais tous sont à l’écoute et curieux.

 

Outre le fait d’augmenter les chances d’un bon apprentissage par tous, ce procédé permet d’encore mieux « nourrir » chaque élève, qu’il soit ou non en difficultés dans ses apprentissages. En parlant d’apprentissage, entendez apprentissages scolaires bien sûr, qui reste le cœur de notre métier mais également apprentissages citoyens puisque sont mises en valeur de manière incontournable les attitudes collaboratives, coopératives, respectueuses, d’écoute et de tolérance (Dieu sait si notre monde en a particulièrement besoin aujourd’hui).

 

Trois nouveautés encore se situant d’un point de vue plus matériel, mais non sans lien : toutes nos classes sont à présent équipées d’un projecteur d’écran.

 Le projet « Tablette », mené en école primaire l’an dernier, a permis de compléter l’équipement numérique d’une tablette par classe.

Enfin, notre nouveau préau dans la cour de récréation primaire, inauguré le 1er septembre, vient terminer ma liste.

 

Je tiens à rappeler que ces deux derniers projets (tablette et préau) ont vu le jour grâce entre autres au soutien significatif de l’Association des Parents à qui je vais céder la parole dans quelques instants. Au nom des enseignants et des élèves de l’école primaire, je vous en remercie une nouvelle fois.

Toutes ces nouveautés sont autant d’occasion, pour nous tous, de mettre en pratique le thème commun de la pastorale des collèges jésuites : l’A Priori Favorable. Si l’A Priori Favorable, c’est libérer son regard alors il sera possible de trouver le meilleur de chacun, de se laisser surprendre par l’autre et de construire ensemble de nouvelles alliances.

 

Que ce soit par l’accueil des nouvelles familles, des nouveaux élèves, des nouveaux enseignants ou par la découverte en tant que parents de procédés pédagogiques nouvellement mis en place, soyons, a priori, favorables à ces nouveautés pour y trouver le meilleur, se laisser surprendre et construire ensemble de nouvelles alliances.

 

En vous remerciant de votre bonne attention, je vous souhaite une très bonne année scolaire.

 

P. Geulette

Directeur

 

 

 

 

 

Please reload

A la une

Le petit déjeuner sain et malin!

November 15, 2019

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Search By Tags
Please reload